Les thèses

  • L. Ouadi (2019) Impacts écophysiologiques de l’Esca: résilience des ceps et effet des modes de taille. Doctorat de l'université de Bordeaux, ED Ecologie et Environnement. 

---> résumé de la thèse

  • F. Rançon (2019) Imagerie couleur et hyperspectrale pour la détection et la caractérisation des maladies du bois de la vigne. Thèse de doctorat en Automatique, Productique, Signal et Image, Ingénierie cognitique, ED des sciences physiques et de l’ingénieur (Talence, Gironde)

---> résumé de la thèse

  • E. Battiston (2018) Développement d’un outil innovant pour optimiser l'activité biologique des substances actives afin de contrôler des maladies fongiques chez Vitis vinifera L.. Co-tutelle Université de Reims Champagne-Ardenne et Université de Florence (Italie)

---> résumé de la thèse

  • A. Nivault (2017) Diversité et traits d’histoire de vie des Botryosphaeriaceae et évaluation du potentiel de défense de différents cultivars de Vitis. Doctorat de l'université de Bordeaux

---> résumé de la thèse

  • C. Carvalho Pinto (2017) Vinemicrobiome : une analyse approfondie de la communauté microbienne naturelle de Vitis vinifera L. Doctorat de l'université de Reims Champagne-Ardenne

---> résumé de la thèse

  • C. Cardot (2017) Recherche de marqueurs moléculaires de la tolérance de la vigne à Eutypa lata. Compréhension des mécanismes physiologiques impliqués. Doctorat de l'université de Poitiers, Sciences pour l'environnement

---> theses.fr

  • E. Stempien (2017) Etude de l’interaction entre la vigne et les champignons associés au Botryosphaeria dieback : Compréhension des mécanismes de défense induits et facteurs d’agressivité des champignons. Doctorat de l'université de Haute-Alsace (LVBE, UHA)

---> résumé de la thèse

  • A. Rezgui (2016) Etude de la microflore colonisant les tissus ligneux de Vitis vinifera : intérêt pour le développement d'agents de biocontrôle contre une maladie du bois de la vigne, l'esca. Cotutelle doctorat de l’Université de Bordeaux (UMR SAVE), Sciences et Environnements et Université El Manar de Tunis (LMBA)

---> theses.fr

  • A. Bellée (2016) Approches multidisciplinaires sur le mode d’action, l’efficacité et l’élaboration de stratégies d’utilisation d’actifs biologiques contre divers bioagresseurs de Vitis vinifera. Doctorat de l'université de Bordeaux (UMR SAVE)

---> résumé de la thèse

  • R. Haidar (2016) Caractérisation, criblage et mise en œuvre de souches bactériennes issues du vignoble bordelais pour la lutte biologique contre les champignons impliqués dans la Pourriture grise et l’Esca de la vigne. Doctorat de l’université de Bordeaux (UMR SAVE), Sciences et Environnements

---> theses.fr

  • A. Yacoub (2015) Relations entre l’oomycète, Pythium oligandrum, et la vigne : étude de l’induction de résistance contre un agent pathogène du bois et impact sur les communautés microbiennes colonisant la plante. Doctorat de l'université de Pau et des Pays de l'Adour (UMR SAVE), Sciences exactes et leurs applications

---> theses.fr

  • S. Li (2015) Modélisation spatio-temporelle pour l’esca de la vigne à l’échelle de la parcelle. Doctorat de l'université de Bordeaux (UMR SAVE), Sciences et Environnements

---> theses.fr

  • R. Pierron (2015) Esca et vigne : compréhension des mécanismes de défense précise du bois de la vigne Vitis vinifiera L. suite à la maladie, colonisation des champignons in planta et proposition de moyens de lutte pour une viticulture durable. Doctorat de l'Université de Toulouse, Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries

---> theses.fr

  • L. Anatole-Monnier (2014) Effets de la contamination cuprique des sols viticoles sur la sensibilité de la vigne à un cortège de bio-agresseurs. Doctorat de l'université de Bordeaux I, Sciences et Environnements

---> theses.fr

  • E. Bruez (2013) Etude comparative des communautés fongiques et bactériennes colonisant le bois de ceps de vigne ayant exprimé ou non des symptômes d'esca. Doctorat en Biologie Végétale, Université Bordeaux 2

---> theses.fr

  • J. Gerbore (2013) Lutte biologique contre un champignon pathogène impliqué dans l’esca de la vigne, par utilisation de l’oomycète Pythium oligandrum. Doctorat en Sciences Agronomiques, Biotechnologies agro-alimentaires, Université de Pau et des pays de l’Adour

---> résumé de la thèse

  • F. Pensec (2013) Les triterpénoïdes chez la vigne: quantifications, voies de biosynthèse et intérêt pour la lutte contre des bioagresseurs. Université de Haute Alsace

---> lire la thèse

  • J. Pouzoulet (2012) Développement d'une méthodologie PCR en temps réel pour la détection et la quantification in planta des principaux champignons pathogènes associés aux maladies du bois de la vigne. Doctorat en Interactions plantes micro-organismes, INPT, Université de Toulouse

---> theses.fr

En cours :

  • Giovanni Bortolami (oct 2017 - oct 2020). Sujet "The effect of pathogens on the water and carbon economy of grapevines: implications for the grapevine dieback crisis", doctorat de l'université de Bordeaux (UMR SAVE, plus d'infos)
  • Aurélie Songy (2016-2019). Sujet "Etudier l’impact d’un stress thermique sur la physiologie de la vigne en lien avec l’agressivité des Botryospheriaceae", doctorat de l'université de Reims (URCA), encadrants F. Fontaine (URVVC, URCA) et Ph. Larignon (IFV) (plus d'infos)
  • Fanny Gautier (2017-2020). Sujet "Recherche d'indicateurs climatiques reliés à l'expression des maladies du bois de la vigne", encadrants V. Bonnardot (LETG, UMR CNRS 6554) et de L. Guerin-Dubrana (BSA), doctorat de l'université de Rennes 2, École doctorale Sociétés, temps, territoires (Angers) (plus d'infos)
  • Marie Konan (2020-2023). Sujet "Compétitivité des entreprises et dépérissement du vignoble", doctorat de l'université de Bordeaux, (BSA, plus d'infos)