En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal ministère de l'Agriculture (DGER) CNIV Bordeaux Sciences Agro Université Champagne-Ardenne IFV ISVV

les maladies du bois de la vigne

Partie 1

Partie1
Etude des communautés microbiennes colonisant le bois de différents cépages de vigne ayant des sensibilités différentes aux maladies du bois

Objectif

Le travail de thèse d’E. Bruez a mis en évidence l’intérêt de plusieurs méthodes moléculaires (SSCP, pyroséquençage 454, séquençage de souches pures) pour étudier les communautés microbiennes colonisant le bois de vigne. Ces techniques sont maîtrisées sur ce substrat au sein de l’UMR SAVE, par contre elles ont uniquement été appliquées à 2 cépages de la région Aquitaine.

L’objectif du présent projet est de caractériser la structure des communautés microbiennes associées aux tissus nécrosés et non-nécrosés de bois chez des ceps symptomatiques-esca et asymptomatiques, mais en étendant l’étude à plusieurs cépages typiques de régions viticoles en France. Les cépages dont la sensibilité à l’esca/BDA est différente selon les études de Bruez et al. (2013) et Grosman et Doublet (2012) seront prélevés.

Cette étude permettra de mieux appréhender la diversité spécifique et l’organisation fonctionnelle des communautés fongiques et bactériennes du bois de vigne. Au-delà de la connaissance de la fraction des champignons connus pour être pathogènes, elle permettra d’identifier les espèces fongiques présentes dans le bois pouvant avoir un caractère bénéfique pour la plante, soit en tant qu’antagonistes d’agents pathogènes, soit en développant des interactions mutualistes avec la plante ou en induisant des réactions de défenses chez la plante. La caractérisation de ce type de micro-organisme pourra conduire à des applications pratiques en lutte biologique, par exemple. Nous analyserons également dans ce travail, la microflore globale bactérienne, celle-ci étant peu caractérisée au niveau du tissu du bois chez la vigne et chez d’autres plantes ligneuses. Pourtant, d’après Clausen (1996), certaines bactéries présentent dans les tissus ligneux ont une capacité à dégrader le bois. Elles pourraient être les premières à intervenir dans le processus de dégradation du bois. Greaves (1971) a ainsi défini 4 types de bactéries qui vivent dans le bois :

- celles qui affectent la perméabilité et la solidité du bois,

- celles qui dégradent les parois cellulaires du bois,

- celles qui s’allient avec des champignons pour dégrader le bois et

- celles qui sont saprophytes. Les genres Bacillus (particulièrement B. subtilis) et Pseudomonas (particulièrement P. fluorescens) appartiennent à la catégorie de bactéries qui altèrent le bois. D’autres espèces de Pseudomonas (P. putida) peuvent dégrader la lignine, l’un des composants principaux des parois cellulaires.

Méthodologie

Cette expérimentation sera réalisée en prélevant des tissus ligneux sur des plants de Vitis vinifera. Nous utiliserons le réseau de parcelles suivies au niveau de l’esca/BDA pour sélectionner les ceps que nous prélèverons. Par région, les cépages choisis seront en Alsace (Gewurztraminer), Aquitaine (Merlot), Bourgogne (Pinot noir), Centre (Sauvignon blanc), Champagne (Chardonnay), Jura (Savagnin, vignoble Maison Louis Pasteur), Languedoc-Roussillon (Mourvédre), Midi-Pyrénées (Servadou), Pays de la Loire (Chenin), Poitou-Charentes (Ugni blanc) et Provence Alpes Côte d’Azur (Cinsault).

Quatre ceps symptomatiques et quatre plants asymptomatiques seront prélevés pour chaque cépage/parcelle. Ces ceps seront sectionnés longitudinalement au niveau des bras, du tronc et du porte-greffe. Des échantillons de tissus non-nécrosés, nécrosés, d’amadou seront prélevés, afin d’en extraire l’ADN qui servira pour la SSCP et le pyroséquençage. Les protocoles utilisés seront ceux décrits dans la thèse d’E. Bruez.